Chaque année de plus en plus d’étudiants sont séduits par les formations en alternance que ce soit en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation. On compte pas moins de 600 000 alternants. Ce sont des parcours présentant des avantages indéniables, et notamment ceux d’une véritable expérience professionnelle et d’un atout financier. Mais quand l’entreprise n’est pas dans la même ville que l’école, ce beau tableau peut vite se ternir et l’organisation se compliquer. Quelles solutions pour trouver et payer deux logements ? 

Les solutions pour avoir deux logements

  • Trouver deux places dans deux colocations différentes
  • Faire de la location courte durée 
  • Faire de la sous-location récurrente dans un logement
  • Faire un échange d'appartement avec un étudiant à l'emploi du temps complémentaire 

Les aides financiières pour les alternants 

Les alternants peuvent se tourner vers l’organisme Action Logement qui délivre la subvention “Aide Mobili-Jeunes” chaque trimestre, d’une valeur de 10€ à 100€ mensuels, selon le salaire. En plus de cette aide, ils peuvent également bénéficier des APL.

La parole à nos étudiants

Myrtille, étudiante en alternance à Grenoble Ecole de Management, a travaillé chez Airbus à Toulouse de septembre 2015 à août 2016. Elle était donc en cours 1 semaine à Grenoble, et 2 semaines en entreprise à Toulouse. 

Je suis toujours passée par Airbnb. Le premier semestre j’ai passé un accord avec une personne sur Airbnb pour réserver toutes les semaines à l’avance sans passer par le site par la suite. Au second semestre j’ai changé parce que ça ne se passait pas bien. Je suis repassée par Airbnb de façon classique, avec l’inconvénient de devoir chercher toutes les deux semaines une nouvelle solution logement puis j’ai à nouveau trouver un accord avec un propriétaire d’Airbnb pour loger en coloc chez lui avec une autre alternante. On avait l’appartement en entier toutes les deux semaines: très pratique et on se sentait un peu chez nous grâce à ça. Financièrement, c’est la meilleure solution qu’on a trouvée, d’autant plus qu’en contrat d’alternance je ne pouvais plus bénéficier de ma bourse.L’alternance est stressante quand l’école et l’entreprise ne sont pas dans la même ville. Le fait d’avoir trouvé un logement entier et savoir qu’on pouvait l’avoir à chaque fois sans avoir à rechercher, renégocier était super. Le fait d’être en coloc avec une amie de la promo était aussi un point fort de l’année : en vivant les mêmes problématiques on se comprenait, c’était facile et puis elle était géniale!

Emilie, étudiante en alternance à Grenoble Ecole de Management, a travaillé chez Figaro Classified à Paris. Elle était donc en cours 1 semaine à Grenoble, et 2 semaines en entreprise à Paris.

A Paris j’étais chez mes parents, à Grenoble nous avions une coloc de 9 et nous tournions selon les semaines de cours de chacun. J’ai trouvé assez facilement, en 2/3 jours sur Le Bon Coin, mais j’étais très active dans mes recherches. Vu qu’on était 9 ça allait financièrement, c’était moins cher qu’un Airbnb.Certains d’entre nous touchaient des allocations de la CAF ainsi que l’aide Mobili jeune. Mon conseil : il faut essayer de trouver une agence efficace et honnête car toute la paperasse m’a pris du temps au cours de l’année !

Avez-vous trouvé votre réponse?