Il s'agit pour la personne s'engageant comme garant de prendre à sa charge la dette éventuelle du locataire, en cas de loyers impayés.

Il y a deux formes de cautions :

  • La caution simple, c’est lorsque le bailleur ne peut réclamer ce qui lui revient qu'en cas de non-paiement du locataire. Pour une colocation, le garant n'est engagé financièrement que sur la quote-part de loyer de la personne dont il est caution.
  • La caution solidaire, c’est lorsque le propriétaire peut s'adresser directement au garant pour le règlement des impayés de la totalité du loyer.

Qui peut-être garant ?

Il est conseillé de chercher un garant dans son entourage proche. Le garant doit également avoir des revenus suffisants pour pouvoir éventuellement prendre en charge le loyer.

Dans le cas ou le locataire ne peut trouver de garant, il peut bénéficier de la garantie Loca Pass. (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F18490)

Il est également possible que les résidences étudiantes vous permettent de ne pas avoir de garant, en échange d’une avance sur le loyer.

L’engagement

L'engagement de la caution prend fin en principe au terme prévu dans l'acte de caution, si celui-ci a fixé une durée déterminée ; ou à l'expiration du bail au cours duquel vous avez résilié votre engagement si la durée de ce dernier n'était pas précisée.

Avez-vous trouvé votre réponse?